Projet de gestion participative des ressources halieutiques

1 Aperçu du projet


(1) Résumé


Les ressources halieutiques gabonaises sont encore en cours d’exploitation, mais par endroit ou par espèce, le volume des captures stagne ou bien il y a un phénomène de réduction de taille. En particulier, des mesures de gestion des ressources sont souhaitables d’urgence pour les plans d’eau semi-fermés comme les lagunes et les lacs/marais ou pour les espèces comme les crevettes et les langoustes. Pourtant, les eaux continentales étant le lieu de travail des pêcheurs artisanaux, il est impossible de limiter arbitrairement l’effort de pêche par crainte d’une dégradation de l’état des ressources. L’économie domestique des pêcheurs doit d’abord être améliorée pour pouvoir obtenir leur compréhension sur la gestion des ressources.
Dans ce projet, des mesures seront établies et mises en pratiques pour la gestion durable des ressources de la
pêche locale conjointement par l’administration et les habitants; simultanément, un soutien sera accordé aux
pêcheurs artisanaux concernés par la fourniture d’équipements et les conseils techniques contribuant à la diversification des engins de pêche, à la diversification des sources de revenu, ainsi que à l’amélioration du cadre de vie.


(2) Zones concernées

  • Ville de Kango, province de l’Estuaire (zone de rivières)
  • Villages de pêcheurs aux environs du lac Onangué, province du Moyen-Ogooué (village de Nengue-Ntogolo etc.) (zone de lacs/marais)
  • Villages de pêcheurs aux environs d’Omboué, province de l’Ogooué-Maritime (lagune Nkomi) (zone de lagunes)


(3) Personnes concernées (participants)

  • Kango: Principalement 12 groupes de pêcheuses pêchant le missala (env. 100 personnes) (dont 7 groupes qui ont participé au projet pilote de la gestion des ressources)
  • 10 villages de pêcheurs aux environs du Lac Onangué:
    pêcheurs artisanaux pratiquant la pêche au filet maillant sur des pirogues motorisées (env. 100 personnes) (dont 2 groupes qui ont participé au projet pilote de micro-crédit)
  • 10 villages de pêcheurs aux environs d’Omboué: 10 groupes de pêcheurs artisanaux (env. 50 personnes) (dont 5 groupes qui ont participé au projet pilote de micro-crédit)


(4) Période


2010-2013 (3 ans)
Exercice initial: Concernera les pêcheurs ayant l’expérience de la participation aux projets pilotes.
2e et 3e années: Inclura aussi les autres pêcheurs.

2 Objectifs et pertinence


(1) Objectifs


Des données concernant les ressources halieutiques seront efficacement collectées et analysées, et sur la base de ces résultats, les pêcheries et les activités de pêche seront gérées de manière autonome par les associations de pêcheurs pour assurer un niveau de vie durable aux familles de pêcheurs.


(2) Pertinence


Les eaux continentales du Gabon sont tous d’accès libre, et sans aucune réglementation. Les données statistiques manquent par rapport à la pêche maritime, et les tendances réelles des captures ne sont pas saisies. Par ailleurs, une réduction des captures et une diminution de leur taille sont observées sur des certains plans d’eau et pour des certaines espèces de poissons. Vu cette situation, l’administration et les habitants tous les deux doivent d’urgence saisir l’état des ressources pour les plans d’eau et des espèces de poissons définis pour approfondir leur compréhension et commencer diverses activités pour la gestion des ressources.


(3) Indices d’achèvement

  • L’état de la pêche sera mis au clair par des inscriptions quotidiennes et en continu au registre des conditions de pêche par les pêcheurs.
  • Une étude biologique (mesure de longueur et poids, analyse de la qualité de l’eau) sera réalisée périodiquement pour mettre au clair les caractéristiques biologiques des espèces de poissons concernées.
  • Des activités pour l’amélioration de l’économie domestique des pêcheurs seront réalisées, et une fois que le revenu des pêcheurs concernés aura augmenté, leurs heures de travail seront diminuées.

Contenu et activités du projet


Les activités de ce projet seront de 3 types: (1) collecte et analyse de données, (2) activités pour l’amélioration de l’économie domestique, et (3) établissement d’un système de gestion autonome des ressources halieutiques locales.

Stratégie de développement et programmes en téléchargement ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.